Diagnostic général de votre matériel d’archerie

Avant de vous décider pour une optimisation ou une intervention sur votre arc ou vos flèches, il vous suffit de passer à l’atelier pour effectuer ensemble un diagnostic (100% gratuit).

Avec Vincent Lalande, tout est toujours très simple et très clair : par expérience, ce diagnostic est souvent vécu comme un soulagement par l’archer, parce qu’il permet de comprendre ce qui se passe réellement à chacun de vos tirs, et donc qu’il ne suffit pas de passer du temps à vous entrainer si vos résultats sont perturbés par de simples raisons mécaniques (arc et/ou flèche).

La méthode appliquée est bien évidemment différente selon que vous avez un arc compound ou un arc traditionnel :

  • si vous avez un arc compound, le diagnostic est effectué sur banc de tir (permet des tirs à l’identiques de ce qui se passe avec votre décocheur et votre prise en mains, voir détails ci-dessous)
  • si vous avez un arc traditionnel, vos doigts et votre décoche ne peuvent pas être simulés par une action mécanique, c’est donc vous qui effectuez les tirs (détails techniques ci-dessous)

Diagnostic de vos tirs avec un arc compound :

Grâce au banc de tir, il est très facile d’arrêter l’armement de votre arc compound pendant n’importe quelle phase de son fonctionnement (c’est évidemment impossible dans les mains de l’archer !) : vous pouvez ainsi voir vous-même ce qui se passe à chacun de vos tirs.

Aucune intervention n’est effectuée sur votre arc ou vos flèches, donc à l’issue du diagnostic votre matériel n’est absolument pas modifié, vous pouvez repartir et continuer à l’utiliser à l’identique.

Voici quelques exemples typiques des problèmes constatés à l’occasion de ce diagnostic, et invisibles lors d’un tir réel si vous n’avez pas de banc de tir :

  • mauvais timing de déclenchement de votre repose-flèche (surtout sur les arcs modernes ou performants)
  • synchronisation approximative des cames (réglage possible au 1/10ème de millimètre sur banc de tir, avec donc un confort et des performances incomparables)
  • fonctionnement asymétrique des branches (basculement de l’arc vers l’arrière ou l’avant, générateur d’inconfort, de perte de précision et de vitesse lors de la restitution au moment de la décoche)
  • viseur qui n’est pas aligné sur l’axe de la flèche et/ou de la corde (preuve que votre flèche ne vole pas dans l’axe de votre arc !)
  • arc réglé sur une allonge qui ne vous correspond pas (mise en corrélation avec votre envergure, votre position et la longueur effective de votre tête de décocheur)
  • allonge réelle de votre arc qui ne correspond pas aux indications des cames (très fréquent…)
  • puissance réelle différente de la puissance estimée (utilisation de 3 pesons régulièrement contrôlés pour éviter toute erreur d’origine matérielle)
  • mauvais vol de flèche (test du trou papier, par tir réel de vos flèches au travers d’une feuille de papier fin, tendu à 70cm devant votre arc)
  • vitesse réelle de sortie de vos flèches inférieure à ce qu’on peut attendre d’après les performances de votre arc

A lire, tous ces cas semblent complexes, mais soyez rassuré : avec l’arc devant vous et les explications de Vincent, vous n’avez pas besoin d’être ingénieur ou technicien pour tout comprendre, tout est beaucoup plus simple et limpide que vous ne l’imaginez !

Durée moyenne d’un diagnostic arc compound :
— 5 à 10 minutes pour les tirs
— 1 heure pour les questions et explications !

A l’issue du diagnostic, c’est vous qui jugez si une intervention sur votre arc est nécessaire.

trou papier (2)

Diagnostic de vos tirs avec un arc traditionnel :

Avec un arc traditionnel (recurve, longbow, hybride, horsebow), vos tirs sont directement dépendants de votre décoche (manière de libérer la corde, surface de votre gant, angle de votre coude de corde, tensions dans votre main de corde, prise en main de votre poignée d’arc, etc.) : il est donc absolument impossible de simuler vos tirs sur un banc mécanique, c’est donc vous qui devez tirer avec votre arc et vos flèches habituelles, pour établir ensemble ce diagnostic.

Il n’y a que la puissance réelle de votre arc qui sera contrôlée au banc de tir, afin d’avoir une précision maximum sur cette valeur très importante pour le choix de vos flèches.

Attention, sur internet vous trouverez de nombreuses explications et solutions pour des problèmes régulièrement rencontrés par les archers qui utilisent un arc traditionnel : si on vous propose 10 solutions différentes pour un même problème, il est évident qu’au moins 9 d’entre elles sont fausses !!!

A partir de ce diagnostic, Vincent vous expliquera s’il existe des améliorations à apporter, leur coût, et c’est vous qui choisirez de les appliquer ou non, en connaissance de cause.

Evidemment, les interventions sur un arc traditionnel ne peuvent pas se faire sur sa “mécanique”, contrairement à un arc compound, donc les modifications éventuelles portent uniquement sur la corde, sur ses équipements, sur le détalonnage et sur le spine dynamique réellement requis par votre configuration (arc / flèche / décoche).

Méthode exclusive mise au point par Vincent Lalande dans les années 1990, largement testée et approuvée depuis par des archers du monde entier !

Durée moyenne d’un diagnostic arc traditionnel (recurve, longbow, hybride, horsebow) :
— 10 à 20 minutes pour les tirs et le contrôle de puissance réelle
— 1 heure pour les questions et explications !

chrono recurve Hoyt